En cette année particulière marquée de pandémie mondiale, l’entreprise Ubisoft ne pensait pas arriver à percer aussi vite dans l’industrie vidéoludique. De plus, ils ne trouvaient pas évidents que les gamers seraient prêts à jouer en masse à leur dernier jeu  : Assassin’s Creed Valhalla. 

La nouvelle génération de consoles débute ce mois-ci , et les jeux qui arrivent en complément sont prometteurs. Assassin’s Creed Valhalla s’est lancé le mardi 10 novembre sur toutes les plateformes : Xbox Series X, PC et bientôt PS5. Ubisoft s’est montré directement heureux du résultat, ce jeudi 12 novembre, après avoir fait un briefing. Sans donner le moindre chiffre, la société française explique que le viking Eivor a fait bien mieux que les grecs Kassandra et Alexios du précédent opus sorti en 2018.
“De nombreux joueurs du monde entier ont commencé leur aventure en tant qu’Eivor, alors que la base de joueurs du premier jour de Valhalla a plus que doublé par rapport à celle d’Assassin’s Creed Odyssey. De plus, le jeu a surpassé tous les autres titres Ubisoft en termes d’audience le jour du lancement sur Twitch et YouTube”

 

Voilà qui peut redonner du sourire aux lèvres en cette période de crise à Ubisoft, selon les propos du co-fondateur d’Ubisoft Yves Guillemot. Ce dernier salue un jeu qui va permettre de libérer la “puissance des nouvelles machines”.

Assassin’s Creed Origins et Assassin’s Creed Odyssey ont pour rappel été les opus de la franchise qui ont le plus marché dans l’histoire de la franchise : avec plus de dix millions de ventes à travers le monde. De loin la licence la plus populaire de l’entreprise française, Assassin’s Creed a réussi à écouler plus de 155 millions d’exemplaires de tous ses jeux depuis 2007 et le tout premier opus.