Mario, Donkey Kong, Zelda : des icones mondiales de la pop culture qui affichent toujours une santé économique indécente. Une popularité que l’on doit à un concepteur de jeux vidéo mondialement reconnu : Shigeru Miyamoto. Mais, est-il le seul à pouvoir clamer haut et fort cette réputation ?

Au cœur du système se trouvent les concepteurs de jeux vidéo, ou game designers en anglais. Ils ont pour objectif de créer un jeu ergonomique, intéressant et divertissant. Parmi eux, il y a ce que l’on appelle un génie du genre. Shigeru Miyamoto, le concepteur de la licence et de la série Mario, est un véritable mythe vivant dans l’univers gaming. Au départ formé au design industriel, cette légende japonaise s’est spécialisée dans le domaine des jeux vidéo et leur conception. Créatif et minutieux, Shigeru a à son actif des jeux aussi réputés que Donkey Kong, Mario et Super Mario Bros ou encore Legend Of Zelda. En plus de sa participation à de nombreux autres titres chez Nintendo, on lui doit aussi une grande contribution dans la conception de consoles comme la Nintendo DS ou même la Wii. À 67 ans, Shigeru Miyamoto est encore responsable de création au sein de la grande firme nippone et on ne compte plus les récompenses qu’il a reçues grâce à ses jeux vidéo.

 

Selon le créateur de Mario, ses produits qui viennent de Nintendo ont longtemps été perçus comme des “jouets pour enfants”. Mais pour lui, ce n’est plus le cas depuis plus de dix ans : “Il fut un temps où Nintendo était décrit comme fabricant de produits enfantins. Mais après avoir travaillé de manière continue sur nos priorités, le résultat de notre travail a commencé à se voir sur la Wii et a fait que l’image associée à Nintendo était désormais celle de la tranquillité d’esprit” affirmait-il auprès de Siliconera.

Takashi Tezuka, Shigeru Miyamoto et Kōji Kondō, les concepteurs clés de Nintendo.

Un concepteur de talent reste un joueur comme un autre

Concepteur de jour comme de nuit, Miyamoto cherche cependant à rappeler qu’il ne reste pas le seul génie dans son domaine. Le vieux japonais se revendique avant tout comme étant un joueur parmi tant d’autres mais aussi, le membre d’une équipe talentueuse et passionnée. Et par équipe, il entend les nombreux concepteurs du monde entier. Des créateurs qui restent des acteurs importants du domaine vidéoludique et qui ont créé la multitude de personnages que l’on connait aujourd’hui.

Personnages de jeux vidéo (TDR).

Jusqu’à la fin, Miyamoto vante les mérites du jeu vidéo et de ses bienfaits. Il ne parle pas seulement en tant que concepteur de jeu, mais en tant que joueur passionné : “Les êtres humains sont motivés par la curiosité et l’intérêt. Cela dit, j’essaie de m’assurer qu’aucun de mes titres ne gaspille le temps des joueurs en leur demandant de faire des choses qui ne sont ni productives ni créatives.” Son objectif actuel est de proposer de nouvelles expériences vidéoludiques. Il précise que ce point l’a toujours motivé dans sa carrière, même lorsqu’il n’était qu’un petit joueur : “L’homme ne veut pas perfectionner ce qui existe déjà, mais dénicher de nouvelles idées“. Une philosophie qui jusqu’à présent, a toujours marché pour Nintendo et son grand concepteur.